Charte de valeur

PRÉAMBULE

Nous sommes des Guinéens. Nous sommes des Démocrates.

Nous sommes les légataires d’un combat séculaires contre l’oppression et la colonisation.

Nous portons en nous l’idéal des pères fondateurs d’une Guinée libre et prospère

Nous sommes animés par la volonté de réduire les inégalités criantes entre les Guinéens et nous aspirons à l’unité nationale et le progrès économiques bénéficiant à tout un chacun.

Voilà la raison même de l’existence de notre Parti. Nous sommes les filles et les fils des femmes et des hommes qui par la force de leur bras continuent à faire avancer le pays malgré les obstacles institutionnels qui se trouvent sur leur chemin.

Nous sommes des Guinéens révoltés par le manque de gouvernance.

Nous sommes de tous ceux et de toutes celles qui, en Guinée, agissent contre un système politique corrompu qui accroît sans cesse la pauvreté, les inégalités et la violence. A tous ceux et toutes celles qui confisquent le pouvoir, qui refusent systématiquement de faire confiance au peuple Guinéen.

Nous voulons la revalorisation du Guinéen, la réduction de la pauvreté, la mise en place d’un système éducatif effectif, et plaçons le citoyen Guinéen au cœur du renouveau social, économique et politique en Guinée.

Pour toutes les générations présentes et futures, c’est notre responsabilité, notre engagement et la société à laquelle nous aspirons.

*****

Le PADES pour le Progrès de la Guinée est un parti jeune : est représentatif de la couche sociale du pays. C’est l’essence même du parti, sa raison d’être : porter la voix de la jeunesse Guinéenne, donner une chance de s’exprimer et d’être entendu à une classe d’âge aujourd’hui sousreprésentée en politique.

Le PADES est un parti africain : en tant que citoyen.ne.s guinéen.e.s, nous sommes également citoyen.ne.s africain.ne.s. Ceci est une chance, et nous voulons tirer tout le potentiel de cette double appartenance. Les décisions prises aujourd’hui ne le sont plus seulement à l’échelon national, mais également au niveau régional et africain. Nous croyons dans l’intelligence collective, nous croyons donc dans les bienfaits de la coopération entre Etats.

Le PADES parti participatif : chaque membre est encouragé à participer aux débats internes, en matière de fonctionnement, d’idées, d’actions…  Les décisions ne sont pas prises arbitrairement, mais en consultant les membres. La hiérarchie se veut aussi horizontale que possible.

*****

Le PADES est persuadé que la politique ne doit pas être une carrière, mais un engagement citoyen au service de son pays. Nous sommes contre le cumul des mandats et souhaitons limiter leur renouvellement.

*****

Nos quatre principaux thèmes de réflexion sont ceux que nous considérons être les principaux enjeux auxquels notre génération fait face aujourd’hui et devra répondre dans les années à venir.

*****

AFRIQUE. Il faut tirer tout le potentiel qui nous est offert par l’Union Africaine : renforcer les échanges culturels entre pays membres pour encourager à l’ouverture d’esprit, faciliter la mobilité académique et professionnelle, inciter au développement de projets économiques transnationaux, renforcer la coopération sociale et politique entre les gouvernements nationaux. L’Afrique doit être une terre d’accueil pour les populations obligées de quitter leur pays, ainsi qu’un rempart contre les discriminations subies par les minorités. Nous voulons une Afrique économiquement puissante, socialement exemplaire, profondément citoyenne.

Éducation. Nous plaidons pour une politique éducative plus égalitaire et plus moderne. L’école doit être un lieu de lutte contre les inégalités sociales et un outil d’insertion professionnelle. Il est nécessaire d’adapter notre système éducatif pour le rendre plus adéquat aux évolutions du marché du travail, notamment en tirant profit des possibilités pédagogiques offertes par les nouvelles technologies.

Innovation. A l’ère du numérique, il est impératif de développer notre tissu entrepreneurial et innovant. Les politiques publiques doivent se tourner vers la recherche et le développement, vers l’innovation, pour que la Guinée et l’UA deviennent des puissances capables de concurrencer les pays émergents.

Environnement. Il est temps de faire évoluer nos modes de production et de consommation pour les rendre plus durables, plus respectueux de notre planète. La transition énergétique doit avoir lieu, et au plus vite, pour assurer la pérennité de l’espèce humaine et la fin de l’exploitation des ressources naturelles non renouvelables.