L’assemblée générale du PADES de ce samedi 06 juillet 2019 s’est tenue de 11h 40 à 14h 20mn à son siège, sis à nongo dans la commune de Ratoma. Elle a été présidée par Monsieur Aboubacar Demba Diaby Coordinateur chargé à l’organisation.
L’ordre du jour a porté sur les points suivants :

  1. Présentation des nouvelles adhésions
  2. Informations générales
    • Mission de validation et de sensibilisation dans les préfectures de :
    • Forécariah (sous / préfecture de Farimoriah et Benty (Samou)
    • Boffa (Sous /préfecture de koba)
  3. Situation sociopolitique
  4. Parole aux militants
  5. Divers
  1. Présentation des nouvelles adhésions

Des militants venus de Boké, Kanfarandé Coyah, Matoto, ont été présentés lors de l’Assemblée Générale de ce samedi. Ils ont manifesté leurs adhésions au parti et se sont engagés à défendre ses idéaux.

2- Informations générales

Mission de validation et de sensibilisation dans les préfectures de :

Ibrahima Monty, Permanent du Pades a fait état des validations ci-après :

Dans le district de Dakagbé la mission a tenu une réunion d’information et de sensibilisation

Les populations des localités visitées ont marqué un vif intérêt pour le projet de société proposé par le Pades

3- Situation sociopolitique

Ce point a été largement débattu par Monsieur Mohamed Kaba, Coordinateur National chargé de l’administration du parti.

Tout d’abord, le Coordinateur National Administratif a fait état du dysfonctionnement du système éducatif guinéen. Depuis plusieurs années, les autorités de l’éducation se focalise sur des slogans creux, tels que « tolérance zéro » au détriment de la formation réelle. Aussi, il a déploré l’inexistence d’une véritable politique éducation et la faiblesse des moyens accordés à l’éducation (seulement 13% du budget national contre 30 à 40 % dans la sous-région).

Poursuivant, Mr Kaba a fustigé la corruption dans l’organisation du pèlerinage. Bien que des améliorations ont été notées cette année, beaucoup de points noirs restent à traiter. Pour cela il faut changer de gouvernance selon lui.

Enfin, Le Coordinateur a vivement salué la position du Président Yssoufou du Niger, qui après avoir affirmé son intention de ne pas aller au-delà de son mandat constitutionnel, a mis la défense des constitutions africaines au cœur de son mandat à la tête de la CEDEAO.

Le représentant du mouvement « dégagisme » Mohamed Diakité, s’est exprimé sur l’insalubrité.  Il a déploré l’état économique de la Guinée, comparativement à ses richesses naturelles. C’est pourquoi, Mr Diakité réaffirme son engagement à accompagner Dr Ousmane Kaba, qui selon lui est capable de sortir la Guinée de cette léthargie. Il a convié tous les militants du parti à se battre pour que le Président du Pades soit élu en 2020.

Les propos du Coordinateur national chargé des Affaires Administratives et de Monsieur Diakité ont été traduit en langue soussou par Monsieur Diaby Aboubacar Demba et en malinké par la Coordinatrice Nationale Politique Mme Dede Dioubaté.

4- Parole aux militants (Micro-militants)

Les militants ont tour à tour pris la parole pour exprimer leurs points de vue :

5- Divers

La coordinatrice politique nationale a informé les militants de la tenue d’une cérémonie de reconnaissance des femmes du PADES au président DR Ousmane KABA, prévue le samedi 13 juillet 2019 au siège national du parti

Monsieur Diaby Aboubacar a aussi informé les militants du changement de nom d’un bar-café auparavant appelé ‘’RPG’’ qui désormais devient’’ PADES’’

La séance a pris fin par des prières et bénédictions pour le Parti et pour la Guinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.