Opposé à toute idée de changement de la constitution actuelle, le Parti des Démocrates pour l’ESpoir (PADES) appelle les guinéens à accentuer la lutte contre le troisième mandat d’Alpha Condé. Algassimou Diallo membre de la coordination du Parti assure que le camp présidentiel est au bord de l’abîme et n’attend qu’à être poussé vers la sortie.
 
Ce représentant du PADES au sein du Front National pour la Défense de la Constitution, estime que le Président guinéen veut conduire la Guinée dans “le gouffre, du regret mais que Dieu ne va pas l’accepter et le FNDC l’empêchera dès le 1er mars 2020”. 

Algassimou Diallo affirme que “la date du 1er mars sera dans les annales de la Guinée, elle nous prouvera que le professeur Alpha Condé n’est plus accepté pour un Président de la République et qu’il a trahi son peuple”.

Il croit dur comme fer que le régime d’Alpha Condé vit ses dernières. Ce qui l’amène à dire que “nous devons être prêt pour ces dernières minutes avec nos manifestations”. 

“Les femmes doivent porter le flambeau, être  au-devant de la lutte,  prendre l’exemple de celles de Kolaboungni, Matam, Kaloum et Coyah”, ajoutant que tout ce que femme veut, Dieu le veut. 

Algassimou Diallo assure que “les femmes et tout le peuple de Guinée ne veulent pas du troisième mandat”, donnant ainsi rendez-vous le 1er mars pour barrer la route au professeur Alpha Condé.

La cellule de Communication

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
online free course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *