L’Assemblée Générale de ce samedi 25 Janvier 2020 s’est tenue de 12H à 14H45 à son siège sis à Nongo dans la commune de Ratoma. Elle a été présidée par M Mohamed KABA, Coordinateur Administratif.
L’Ordre du jour a porté sur les points suivants :
I- Présentation des nouvelles adhésions

II-Informations générales

-Voyage du Président

-Conférence de la presse du FNDC

-Compte rendu des missions
III- Situation socio-politique

-Elections législatives et le référendum

-Les prochaines manifestations du FNDC contre le 3e mandat
IV- Parole aux militants (micro militants)
V- Divers.

COMPTE RENDU

I-PRÉSENTATION DE NOUVELLES ADHÉSIONS

L’Assemblée Générale du PADES de ce samedi 25 Janvier 2020, présidée par M KABA Mohamed, Coordinateur Administratif, s’est ouverte avec la grande adhésion des jeunes diplômés de l’université Kofi Annan. Ces jeunes croient aux idéaux du PADES et de son Président Dr OUSMANE KABA. Pour eux, la personne du Président à travers les œuvres qu’il a fait dans le pays, doit interpeller tous les jeunes conscients à se battre dans ce Parti, prendre le pouvoir et changer la Guinée.

Le Président de la séance a souhaité la bienvenue à tous les nouveaux militants.

II-INFORMATIONS GÉNÉRALES.

a-VOYAGE DU PRÉSIDENT

Le Président de la séance M. KABA Mohamed a donné les informations sur le déplacement du Président en mission du parti à l’étranger dans le but de prendre contact avec les structures à l’extérieur, précisément au Mali et en Cote D’ivoire. Ces missions s’inscrivent non seulement pour le développement du Parti, mais aussi faire comprendre aux Guinéens de l’étranger du danger du projet satanique de la nouvelle constitution dans notre pays tout en dégageant les raisons pour lesquelles le Parti n’a pas souhaité participer aux élections législatives du 16 février 2020.

b-COMPTE RENDU DES MISSION

Mamadou Lamarana  Sow , au retour de la mission dans le Fouta qu’il a effectué a expliqué le niveau de l’implantation du Parti dans les préfectures et les sous préfectures . Il est à rappeler que la coordination sous la responsabilité des coordinateurs M. KABA Mohamed et Mme DEDE Dioubate ont représenté le parti à la conférence de presse du FNDC du 24/01/ 2020 et ont fait le compte rendu.

III – SITUATION SOCIO POLITIQUE

a- ELECTIONS LÉGISLATIVES ET LE RÉFÉRENDUM.

Le Président de la séance, Coordinateur Administratif, M. Mohamed KABA, dans son intervention, rappelle tout d’abord que le PADES est membre du FNDC ; Il revient largement sur les conditions préalable en commun accord avec  tous les Partis politiques membre du FNDC.

Nous participerons aux élections législatives si et seulement si, les conditions sont réunies, qui sont entre autres :

Une fois ces conditions respectées, il n’y a pas de raison de ne pas aller aux élections.

En ce qui concerne le couplage des élections législatives et le référendum, voilà, ce que nous avons évité et que le Président Dr Ousmane Kaba l’a toujours dit dans ses interventions. Ainsi, voilà que le REMI s’est dévoilé. Le pays est pris en otage. Pour ce fait, mobilisons nous.

b-LA MANIFESTATION DE LA RÉSISTANCE CONTRE LE 3eme MANDAT DU FNDC

Le coordinateur de l’implantation du Parti dans la Zone de Conakry, M. DIAKITE Mohamed, très remonté, a lancé un appel à toute la jeunesse Guinéenne de se battre et prendre son destin en main. Il ne fait pas de cadeaux aux dirigeants et au Président de la République.

M. DIAKITE Mohamed << Attend du syndrome de 3eme mandat, ils veulent détruire notre pays et confisquer notre avenir. Que dire des manœuvres politiques, incendier les véhicules des citoyens, pour salir le FNDC dans son noble combat. Instrumentaliser le débat politique en rendant responsable les uns du malheur des autres. Des propos indignes, que les ennemis de la Guinée, vivent parmi nous, qu’ils ont une région particulière, un autre style de vie. Ce qui est contraire aux principes de vivre ensemble, aux principes de la liberté, de la fraternité et de la démocratie …. Mesdames, Messieurs, mes chers compatriotes, rien et rien ne nous fera fléchir à une loi, nul n’est tenu d’obéir, nous avons le droit et même le devoir de résister. C’est pourquoi, suite j’appelle une fois encore à la résistance du FNDC, nous sommes prêts. Nous nous battrons même au prix de notre vie, de notre sang pour le rétablissement de la démocratie.  >>

IV-PAROLE AUX MILITANTS

Tous les militants se sont dit prêts pour le combat de la démocratie, la vraie démocratie et le combat pour l’alternance en 2020.

V-DIVERS 

Les militants et sympathisants ont été informé de:

La naissance de l’enfant de DIARROUGA , membre de la génération PADES dont le baptême est prévu le 29/01/2020 au km36

Le mariage de la fille de Mme M’Balia CAMARA, le dimanche 26/01/2020 à Kissosso dans la commune de MATOTO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.