L’Assemblée Générale de ce samedi 18 Janvier 2020 s’est tenue de 12H à 14H30 sis à Nongo dans la commune de Ratoma. Elle a été présidée par Mr Algassimou DIALLO, membre de la coordination.

L’Ordre du jour a porté sur les points suivants :

I- Présentation des nouvelles adhésions

II- Informations Générales

  • Les activités du Parti (compte rendu des missions)

III- Situation socio-politique

  • Elections législatives
  • Les prochaines manifestations du FNDC contre le 3e mandat

IV- Parole aux militants (micro militants)

V- Divers.

I- PRESENTATION DES NOUVELLES ADHESIONS

Sous la présidence de Mr Algassimou DIALLO, membre de la coordination du Fouta, l’Assemblée Générale de ce samedi 18 Janvier 2020 a enregistré comme d’habitude de nouvelles adhésions dont les jeunes en majorité.

Ces jeunes ont avoué de garder l’espoir dans le devenir de la Guinée tout en plaçant leur confiance à l’homme d’Etat en la personne de Dr Ousmane KABA à travers les œuvres qu’il a réalisé dans le pays.

II- INFORMATIONS GENERALES

-Les activités du Parti (Compte rendu)

Le Président de la séance a donné l’honneur au Coordinateur chargé de l’implantation du Parti dans la zone spéciale de Conakry en la personne de Mr Mohamed DIAKITE de faire la situation de l’implantation du Parti dans la zone spéciale de Conakry. Selon lui, le parti enregistre une avancé considérable. Du 05 au 17 Janvier, le PADES a enregistré un nombre total de 655 membres dont : 131 membres à Cosa, 131 membres à Sonfonia Africof, 131 membres à Nongo Port, 131 membres à Simanbossia et 131 membres à Sonfonia Casse.

III- LA SITUATION SOCIO-POLITIQUE

Comme d’habitude le Coordinateur Administratif Mr Mohamed KABA a dans un ton imposant fustigé le comportement du Professeur qui par un communiqué a lancé la campagne électorale des législatives. « C’est un grand risque d’engager notre pays dans une aventure incertaine. La volonté de s’attribuer une majorité écrasante à l’Assemblée qui lui ouvre la porte de faire passer de façon illégale à travers les deux tiers le vote à l’Assemblée Nationale à un troisième mandat. Atteint du syndrome d’un troisième mandat, il est prêt à détruire et à démolir la République ; nous ne l’accepterons pas ; car le soubassement d’une démocratie c’est l’alternance. C’est pourquoi, nous membres fondateurs du FNDC, nous resterons débout, nous combattrons avec les moyens légaux cette forfaiture. » dixit Mr Mohamed KABA.

Toujours dans le même élan, le Coordinateur chargé de l’implantation dans la zone spéciale de Conakry Mr Mohamed DIAKITE a fait une révélation qui a fait froid dans le dos « Vous savez pourquoi on n’a pas peur ?

En 2005, 2006, 2007 ce sont eux qui nous ont appelé à la mobilisation pour l’alternance et la démocratie, eux qui sont aujourd’hui au pouvoir. C’est le même combat qui continue. C’est pourquoi, j’assure les militants, sympathisants et toute la coordination du PADES de rester serein. Il n’y aura pas d’élection sans le PADES. »

IV- PAROLE AUX MILITANTS

Les militants ont tour à tour pris la parole pour exprimer leur point de vue. Chaque militant ayant intervenu a réitéré son engagement et l’ensemble s’est dit prêt à accompagner le Président Dr Ousmane KABA dans ses différents projets pour une Guinée unie et prospère.

V- DIVERS

Aucune information n’a été donné dans les divers. La séance a pris fin à 14h30.

Cellule de Com

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.