ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU PADES DE CE SAMEDI 19 OCTOBRE 2019

L’assemblée générale du pades s’est déroulée ce samedi 19 octobre 2019 à son siège à nongo avec une vive émotion par rapport au jeune qui sont tombée sous les balles des forces de l’ordre au cour des manifestations du FNDC du 14 15 et 16 octobre 2019. Sur la présidence du coordinateur chargée des affaires administratives à la personne de monsieur Mohamed kaba. La séance s’est ouverte avec une minute de silence en la mémoire des martyrs des manifestations mortes pour la cause commune.

Comme d’habitude l’assemblée générale du pades s’est déroulée sur les points suivants

1-presentation des nouvelles adhésions.

Le pades il faut le dire, grandit et s’impose sur toute l’étendue du territoire. A Conakry dont le pas trainait à cause de la manipulation des hommes politiques. La population commence à prendre conscience et la donne change de façon progressive. Ont appel un homme d’état. Ils posent une seule question, celui qui veut devenir président qu’est-ce qu’il a fait pour la Guinée ? Le pades avec les réalisations de son président et de son projet de société l’espoir est permis. Sur ceux, les adhésions aux ideos du parti se font dans tous les côtés et partout dans la capitale. Ce samedi l’adhésion des jeunes de Gbèsia cité, de Dabondy 3, de dixinn et les jeunes de kaloum.

2- Informations générales

-Niveau d’implantation des structures du parti :

Il y a eu une mission d’implantation qui s’est rendue à Fria Conduite par le général Mamadou Kaba, selon le rapporteur de cette mission doyen Mouty le secrétaire permanant ils ont pu travailler sur 12 sous-préfectures sur 13 et les bureaux ont été installés dans ces 12 sous-préfectures. Compte tenu du temps, il reste encore certaines sous-préfectures qui feront d’une autre mission.

Au niveau de la zone spéciale de Conakry, 2 bureaux ont été validés à Gbessia2 et Dabondy3 par le Coordinateur chargé de l’implantation accompagné d’une de ces paires.

Mr Algasimou Diallo membre de la coordination nationale a pris la parole avec d’émotion déterminé plus  que jamais à accompagner le FNDC, le coordinateur a lancé un appel aux autorités de libérer tous leaders du FNDC injustement arrêtés, de l’autre côté il lance un appel à tous les militants et sympathisants du PADES de se lever comme un seul homme de faire barrage devant l’imposture car notre démocratie est menacée, pour Mr Algasimou Diallo et tous les membres de la coordination PADES  c’est pas le combat contre une ethnie ou Mr Alpha Condé mais le combat pour la liberté de la justice et de  la démocratie

3- situation sociopolitique :

Le président de la séance a donné l’honneur à son collègue le Coordinateur chargé de l’implantation de faire un bref aperçu sur le ce 2 ème point.

Mr Diakité Mohamed a salué la mobilisation des membres du FNDC et celle des partis politiques pour montrer aux homme du système que la Guinée est une et indivisible quand il s’agit de la défense de la démocratie et de la liberté, pour Mr Diakité Mohamed l’alternance dans la démocratie est une nécessité et que rien ne nous fera fléchir. De l’autre côté il s’adresse au Président de la République, selon lui un chef d’Etat doit être le président de tous les Guinéens y compris ceux qui n’ont pas votre lui. Aussi selon lui, le president Alpha condé aurait dû présenter ces condoléances aux victimes des manifestations ou à leur famille mais hélas le président a présenté un visage celui du mépris et d’amalgame au tour des évènements du 14,15 et 16 Octobre 2019. Pour le PADES ces jeunes qui sont tombés sous les balles de forces de l’ordre sont des martyres, ils ont donné leur sang pour le peuple et resterons gravé dans les mémoires, pour finir le coordinateur administratif Mr Mohamed Kaba dans son intervention à lancé un appel solennel au président de la République en faisant une rétrospective de son passé pour sortir par la grande porte dans le respect de la démocratie et la constitution. ‘’Nous n’accepterons d’aucune manière un referendum, une nouvelle constitution ou un 3eme mandat, la démocratie est vitale’’. Dixit Mohamed kaba

4- Education civique : (la non-violence)

Mr Algasimiou Diallo membre de la Coordination a dénoncé la violence des forces de l’ordre et appel les militants et sympathisants du PADES a réclamé leur droit c’est-à-dire dans la non-violence que l’homme ait à sa disposition qui est plus puissante que les canons les plus destructeurs, la non-violence est la force tranquille.

5- Parole aux militants :

Tous les militants ont eu les mêmes interventions, se battre pour la liberté, la démocratie, l’alternance. Se battre pour un homme d’Etat et cet homme d’Etat est Dr Ousmane Kaba, avec le fameux slogan victoire 2020, vive le PADES, vive le président Dr Ousmane Kaba et vive la victoire 2020.

6.Divers

Leave a Comment