L’Assemblée Générale du PADES de ce samedi 14 Mars 2020 s’est tenue de 12H00 à 14H10 sis à Nongo dans la commune de Ratoma. Elle a été présidée par M Algassimou DIALLO, membre de la Coordination.

L’Ordre du jour a porté sur les points suivants :

I- Présentation des nouvelles adhésions

II- Informations Générales

a) Niveau d’implantation des structures du Parti dans la zone spéciale de Conakry et compte rendu des missions

b) Programme de suivi des structures validées dans la zone spéciale de Conakry

III- Situation socio-politique

a) Mission du Président du PADES Dr Ousmane KABA à Abuja

b) Rapport d’audit du fichier électoral par les experts de la CEDEAO

c) Le FNDC dans la lutte pour la défense de la Constitution

IV- Parole aux militants (micro militants)

V- Divers.

COMPTE RENDU

I- PRESENTATION DE NOUVELLES ADHESIONS

Le PADES, malgré la crise sanitaire du CORONAVIRUS qui déferle sur le monde, les militant(e)s se sont mobilisés ce samedi 14/03/2020 pour assister à l’Assemblée Générale, qui s’est déroulée sous la présidence de Monsieur Algassimou DIALLO membre de la coordination. Cette Assemblée Générale a connu une adhésion des jeunes de RATOMA, MATOTO et de KALOUM. Ces jeunes sont prêts à se battre pour la victoire 2020.

II- INFORMATIONS GENERALES

Le Président de la séance a souhaité la bienvenue à tous les niveaux militants tout en les félicitant de leur confiance placée en la personne du Président Dr Ousmane KABA et aux idéaux du Parti.

Concernant l’implantation dans la zone spéciale de Conakry, selon le Coordinateur M Mohamed DIAKITE, le PADES, en deux (2) ans est implanté partout sur le territoire national à Conakry, dans les quartiers, les carrés, les secteurs. Le Parti grandi. « Nous sommes prêt à gagner toutes les élections si les conditions sont réunies. »

III- SITUATION SOCIOPOLITIQUE

« La CENI est à la solde du Président Alpha CONDE. Dans les conditions normales, cette CENI doit être poursuivie, trainée devant les juridictions compétentes. Ce qui est grave, les juridictions de la CEDEAO n’ont pas encore fini de donner leur point de vue et voila la CENI qui propose une autre date qui est le 22 Mars 2020 et le Président la valide par un décret. C’est grave. Mais ça ne marchera pas. ». Dixit le Coordinateur Administratif M Mohamed KABA.

Le Président Dr Ousmane KABA avec ses compagnons de lutte ont effectué le déplacement sur Abuja dans le cadre du respect des règles de la Démocratie car le FNDC a tramé tous les pays membres de la CEDEAO devant la cour de la CEDEAO dû au comportement du Président de la République qui est entrain de contourner les règles démocratiques pour se donner un 3ème mandat.

Le FNDC incrimine la CEDEAO par son silence. Il exige le respect des textes de lois. C’est pourquoi cette date du 22 Mars 2020 pour l’organisation des élections législatives couplées au référendum techniquement, moralement et intellectuellement ça ne peut se tenir.

Le FNDC dans la lutte pour la défense de la constitution.

Selon le Président de la séance, le FNDC, ne baissera pas les bras il n’aura pas d’élections législatives couplées au référendum nous nous lèverons pour l’empêcher le 19, 20, 21 et 22 Mars sur toute l’étendue du territoire parce que c’est illégal. Nous sommes ceux qui se battent pour sauver la République.

IV- PAROLE AUX MILITANT(E)S

Selon la majeure partie des militant(e)s la victoire est proche et le PADES gagnera.

V- DIVERS

Les militants et sympathisants ont été informé de la tenue de La fête nationale des femmes, 8 Mars déférée pour le 18 Mars dans la salle Malick Condé

La cellule de Com

Download Nulled WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
free online course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *