L’Assemblée Générale du PADES de ce samedi 20 Avrils’est tenue à son siège de 12h00 à 14h00 sous la présidence de Monsieur Mohamed KABA, Coordinateur National chargé des Affaires Administratives.

L’Assemblée Générale a porté sur les points suivants :

  1. Présentation des nouvelles adhésions
  2. Situation sociopolitique du pays
  3. L’éducation civique des militants (la communication sur les médias)
  4. Parole aux militants (micro militants)
  5. Divers
  1. Présentation des nouvelles adhésions

Des nouveaux militants venus de Sonfonia, Yattaya, Wannidara, Gbessia ont été présentés à l’Assemblée Générale par le modérateur de la séance par M. CONDE Idrissa. Ils ont manifesté leurs adhésions au Parti et se sont engagés à défendre les idéaux du parti.

2. Situation sociaux politiques

Cette partie a porté essentiellement sur les velléités de troisième mandat du Président de la république et sur la publication de l’audit du fichier électoral par la CENI.

Concernant ces points, M. KABA a exprimé le « NON » du PADES au troisième mandat qu’il juge illégale. Il a fait savoir que les fonds publics sont actuellement utilisés dans tout le pays pour promouvoir le troisième mandat, au détriment du développement des secteurs sociaux de base et des infrastructures. Pire, les opposants au 3ème sont arbitrairement arrêtés et incarcérés. Ce qui est un recul pour notre démocratie.

S’agissant du fichier électoral, M. KABA s’inquiète qu’il comporte plus d’un million cinq cent mille fictifs. Vu l’importance du fichier électoral dans le processus de vote, Il est impérieux que la CENI corrige rapidement ces anomalies avant les prochaines échéances électorales.

 M. Ibrahima Sory CAMARA, Membre de la Coordination Nationale a fait savoir que les mines de la Guinée sont exploitées sans que cela n’ait une incidence positive sur le budget du pays. Il a invité les militants a rejeté toute proposition allant dans le sens d’accorder un 3ème mandat au chef de l’Etat.

Mme DD DIOUBATE Coordinatrice Nationale politique a donné de larges explications en langue nationale soussou sur le « NON » au 3ème mandat et sur les futures activités du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

3. Education civique des militants

Sur ce point un accent particulier a été mis sur la nécessité de tenir une communication vertueuse au sein du PADES ; dépourvue de tout relent ethnique, communautaire ou régionaliste. Il est demandé aux militants et aux communicants d’éviter les propos suscitant la violence et la haine.

Les communications au PADES doivent promouvoir la paix et l’unité nationale et non la confrontation violente.

4. Parole aux militants (Micro-militants)

Les militants ont tour à tour pris la parole pour exprimer leurs points de vue :

5. Divers

Les militants, militantes et sympathisants du Parti ont été informé du décès du fils de M. Toumany TOUNKARA militant du Parti à N’Zérékoré.

M. YANSANE Momo a informé l’Assemblée de la création d’une nouvelle plateforme du Parti sur WhatsApp dénommée “Vive le PADES”.

La séance a pris fin par des prières et bénédictions pour le Parti et pour la Guinée.

La Coordination

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.