L’Assemblée Générale du PADES de ce samedi 23 Février s’est tenue de 12h à 14h à son siège sis au quartier Nongo, dans la commune de Ratoma. Elle a été présidée par Monsieur Aboubacar Demba DIABY, Coordinateur National Chargé à l’organisation.L’Assemblée Générale a porté sur les points suivants :

1) Présentation des nouvelles adhésions

2) L’an 2 du PADES

3) Signature par le PADES de la convention de la convergence de l’opposition démocratique (COD)

4) Parole aux militants (Micro militant)

5) Divers.

1- Présentation des nouvelles adhésions

Les militants venus de Sangoyah, Nongo et de Dubai ont été présentés à l’Assemblée Générale par Monsieur BALDE Mamadou Saliou, modérateur de la séance. Le représentant des jeunes de Nongo a magnifié les réalisations du président du PADES dans leur localité et invite les populations de Nongo à le soutenir aux prochaines échéances électorales.

2- L’an 2 du PADES

Le président de séance Monsieur Aboubacar Demba Diaby a salué et félicité les militants et sympathisants du PADES pour leur forte mobilisation lors de la cérémonie de commémoration de l’an 2 du Parti. Il les a exhortés à resserrer les rangs et à redoubler d’efforts dans la mobilisation et l’implantation du Parti en vue des prochaines élections. La cérémonie a connu la participation des leaders de plusieurs formations politiques dont entre autres : Sidya TOURE, Faya MILLIMONO, BAH Oury, Mamady DIAWARA.

3- Signature par le PADES de la convention de la convergence de l’opposition démocratique (COD)

Cette partie a été développée par Monsieur Mohamed KABA Coordinateur National Administratif qui a expliqué les raisons de la mise en place de cette nouvelle plateforme politique. Il a fait savoir que la vie politique depuis l’avènement de la troisième république est caractérisée par un bicéphalisme entre la mouvance et l’opposition républicaine. Ces deux entités dans leur antagonisme stérile ont pris le peuple de Guinée en otage et ont échoué à lui apporter des solutions concrètes à ses préoccupations. Lorsqu’il s’agit de défendre leurs intérêts égoïstes, ces deux entités se sont toujours entendues, au détriment de la volonté populaire. C’est le cas par de la loi sur le code électoral, sur la CENI et l’accord politique entre le RPG AC et l’UFG pour l’installation des exécutifs communaux. Selon Monsieur KABA, il est donc tout à fait normal qu’il y ait une troisième force qui équilibre le jeu politique. La COD n’est ni l’ennemi de l’opposition républicaine, ni celui de la mouvance. Elle vient enrichir le débat politique et renforcer la démocratie dans notre pays.

4- Parole aux militants(Micro-militants)

Les militants ont tour à tour pris la parole pour exprimer leurs points de vue.Selon Monsieur Mamoudou de Sangoyah, il faut faire en sorte que les formations politiques qui composent la COD s’entendent sur les questions majeures surtout celles relatives à la participation de partis représentés à l’Assemblée Nationale. Mademoiselle Kadiatou Kerté BAH souhaite que la convergence de l’opposition démocratique et l’opposition républicaine travaillent dans la même vision pour ne pas affaiblir l’opposition de façon générale.Monsieur BAYO de DUBAI ex militant du RPG a exprimé sa déception de ce Parti pour les promesses de développement du pays non tenues. Il s’engage désormais avec le PADES, qui selon lui a le leader le plus compétant pour sortir la Guinée de la pauvreté.

5- Divers

Dans les divers, les militants ont été informés du décès de l’oncle de Monsieur DIABY Ibrahima Sory, Secrétaire Général du bureau du PADES de Bentourayah et de celui de la mère de Monsieur Mamoudou KABA, Secrétaire Général du bureau PADES de Sangoyah. Une minute de silence et des bénédictions ont été faites en leurs mémoires.Les militants ont été également informés de la validation des bureaux de Hafia et de Bentourayah 2, respectivement les lundi 25 Février et Vendredi 01 Mars 2019.La séance a pris fin par des prières et bénédictions pour le Parti et le Pays.

La Coordination

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.