L’Assemblée Générale du PADES de ce samedi 27 Avrils’est tenue à son siège de 12h00 à 14h00 sous la présidence de Monsieur Mohamed KABA, Coordinateur National chargé des Affaires Administratives.

L’Assemblée Générale a porté sur les points suivants :

  1. Présentation des nouvelles adhésions
  2. Situation sociopolitique du pays

2-1) Le Non au 3ème mandat (Action des femmes et des jeunes du FNDC)

2-2) La mauvaise gouvernance du pouvoirL’indemnisation des victimes des déguerpissements

a- La mauvaise gestion diplomatique de nos compatriotes au Koweït

b- Les deux poids, deux mesures de la justice dans la lutte contre la délinquance financière

3- L’éducation civique des militants (la tolérance et le respect de l’autre)

4- La Parole aux militants (micro militants)

5- Divers

  1. Présentation des nouvelles adhésions

Les militants venus de Coyah, Sangoyah et Sonfonia ont été présentés lors de l’Assemblée Générale de ce samedi. Ils ont manifesté leurs adhésions au parti et se sont engagés à défendre ses idéaux.

Ce point a été largement débattu par Monsieur Mohamed KABA, Coordinateur National chargé des Affaires Administratives. Il a signalé que l’argent public est distribué sur toute l’étendue du territoire nationale pour le 3ème mandat alors que les infrastructures de base manquent de financements. Les opposants au 3ème mandat sont séquestrés et emprisonnés, ce illégal.

 Mr Kaba a félicité les jeunes et les femmes du FNDC qui sont actifs sur le terrain pour faire barrière au 3èmemandat. Selon lui, il faut qu’on accepte de voir les anciens présidents féliciter les nouveaux entrants dans notre pays.

Concernant les déguerpissements, Mr KABA affirme que l’Etat a manqué de méthode. Il aurait dû analyser en amont la situation de chaque occupant, pour faire la part entre ceux qui sont légalement et illégalement installés avant de procéder à toute démolission. Il souhaite que les indemnisations promises par l’Etat ne soient pas des simples promesses.

Mr KABA est revenu sur la situation désastreuse de nos compatriotes qui sont séquestrés et réduits à l’esclavage au Koweït. Il a demandé au Ministère des affaires étrangères de prendre toutes les dispositions utiles afin de régler rapidement cette question.

Enfin il a déploré les deux poids, deux mesures de la justice vis-à-vis de Paul Moussa DIAWARA de l’OGP condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme, et Sekou CAMARA de l’OGC condamné à 6 mois avec sursis pour des délits similaires de détournements de biens publics. Il a interpellé l’Agent judiciaire de l’Etat afin que cette injustice soit réparée.

Mme Teninké DeDe DIOUBATE Coordinatrice Nationale chargée des Affaires Politiques a également donné de larges explications en langue nationale soussou sur les différents points susmentionnés.

Le thème du jour a porté sur la tolérance et le respect de l’autre. Au cours des interventions, un accent particulier a été mis sur le respect des valeurs citoyennes et sur l’acceptation de nos différences qui constituent une richesse pour notre développement personnel et pour le développement de notre pays.

Les militants ont tour à tour pris la parole pour exprimer leurs points de vue :

Suite aux propos du chef de l’Etat relatifs à la nouvelle constitution, il invite les jeunes à être vigilents.

Les militants du parti ont été informés du décès du beau-père de Monsieur Mamadi SOUARE, membre de la coordination et du père de Monsieur Mamadi KEÏTA, coordinateur du PADES à Mandiana.

Mr  Ibrahima  Matoto a également informé les militants de la tenue de la réunion des jeunes chaque jeudi au siège du parti.

La séance a pris fin par des prières et bénédictions pour le Parti et pour la Guinée.

La Coordination

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.