L’Assemblée Générale de ce Samedi 2 février 2019 a été présidée par Dr. Ousmane KABA.Les militants des différentes communes de Conakry comme d’habitude ont fait le grand déplacement. Les délégations de Sangoyah, de la Tannerie et de la préfecture de Fria étaient à l’honneur. La délégation de Fria venue nombreuse a déclaré à travers son porte-parole Monsieur Mamadou Yéro Camara : « Fria est une ville qui a connu beaucoup de choses. Nous avons décidé de venir au PADES parce que nous croyons au programme de société du parti et son président Dr. Ousmane KABA nous inspire confiance. Il a fait beaucoup de choses pour ce pays. Nous travaillons pour l’implantation du parti à travers toute la préfecture. Nous vous inviterons bientôt pour la validation de notre fédération »L’ordre du jour a porté essentiellement sur le départ du président du PADES de l’Assemblée Nationale. Il donne ses raisons : « Le monde entier savait que le mandat des députés guinéens terminait le 13 janvier 2019. Rien n’a été fait pour le renouvellement de ce mandat. Aujourd’hui le débat à l’Assemblée Nationale est de savoir faut-il aller ou non. Après concertation avec les militants et responsables du PADES, nous avons décidé de ne pas aller parce que le mandat que le peuple nous a confié est terminé. Nous lui restituons son droit. Est-ce que le c’est le président de la République a le droit de prendre un décret pour maintenir les députés élus par le peuple à l’Assemblée Nationale ? Est-ce que des députés nommés peuvent contrôler l’action gouvernementale ? » Aussi il a rappelé au passage que le RPG Arc-en ciel n’a que 53 élus qui ne font même pas la moitié des députés à l’Assemblée Nationale. Dans un pays lorsqu’il n’y a pas d’Assemblée Nationale, les FMI et la Banque Mondiale font un embargo financier. Mais ce n’est pas tout. Il y a aussi l’embargo diplomatique. Il est de la responsabilité de l’Etat d’organiser les élections. Aller a l’Assemblée sur la base d’un décret favorisera le glissement du calendrier des élections présidentielles en 2020 tout en enlevant toute légitimité aux probables revendications de l’opposition dans un tel scenario.Enfin il a donné de larges informations sur le bloc de l’opposition Démocratique en gestation dans lequel chaque parti gardera son identité et son indépendance tout en respectant les valeurs de la nation guinéenne.L’Assemblée Générale a pris fin aux environs de 14 heures 30 mn par les prières et la bénédiction du doyen Alhassane SYLLA de Yattaya.

Cellule de communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.