L’Assemblée Générale du PADES de ce samedi 24 novembre 2018 s’est tenue de 12h à 14h à son siège sis à Nongo, dans la Commune de Ratoma. Elle a été présidée par M. DIALLO Bachir, membre de la Coordination Nationale.

L’ordre du jour était le suivant :

  1. Présentation des nouvelles adhésions
  2. Situation socio-politique du pays
  3. Renforcement de l’éducation civique des citoyens
  4. Parole aux militants (micro militant)
  1. Présentation des nouvelles adhésions

Concernant le premier point, des nouveaux militants venus de Ratoma, Coyah, Maneah et Télémélé ont solennellement fait leurs adhésions au PADES. La délégation de Maneah conduite par M. SYLLA Ousmane s’est engagée à recevoir le président du Parti le 06 décembre 2018 pour l’installation officielle du bureau du PADES dans cette localité.

En ce qui concerne ce point, M. Diaby Aboubacar est largement revenu sur le vandalisme et la calcination des matériels de la société Guiter SA à Banankoro. Cette situation a été condamnée dès les premières heures par le Président du Parti, Dr Ousmane Kaba, qui a transmis sa compassion et son soutien à M. Ansoumane KABA, PDG de Guiter SA. Il a demandé que les auteurs de cette forfaiture soient arrêtés et traduits devant la justice.

Mme DD Dioubaté coordinatrice Nationale chargée des affaires politiques s’est prononcée sur la mise en place des P.A par le gouvernement sur certains axes routiers pour lutter contre l’insécurité dans la capitale. Toutefois, elle a recommandé que cette mesure soit appliquée dans les règles de l’art en préservant les droits humains.

Elle a également invité le gouvernement à initier un dialogue franc avec le SLEEG pour trouver une solution idoine à la crise qui sévit dans le secteur de l’éducation depuis le mois d’octobre.

Lors de cette AG,  l’accent a été particulièrement mis sur l’unité nationale. M.KABA Mohamed Coordinateur National chargé des affaires administratives s’est appesanti sur l’importance du thème car sans l’unité nationale aucun développement économique et social n’est possible. Il a interpelé les acteurs politiques à bannir de leurs discours la haine et la violence. Concernant les coordinations régionales, qui sont des organisations à caractère social, il les a invité à éviter de faire de la politique et de tenir des propos à caractère ethnique ou communautaire pouvant nuire à l’unité des fils et filles de Guinée.

  1. DIABY Aboubacar Coordinateur National chargé de l’organisation a expliqué le sens de la république et du civisme qui est le dévouement et l’attachement du citoyen à sa patrie.

Le porte-parole de la délégation venue de Maneah a dit que le message et les informations reçus  seront transmis à la base. Il a promis au nom de tous les militants de Maneah une grandiose réception au Président du Parti. La militante de Coyah Mme CONDE Odia à magnifier les œuvres réalisées par le Président du Parti en Guinée et s’est engagée à installer plusieurs bureaux du Parti dans sa localité.

Les militants et sympathisants du Parti ont été informés du mariage de M. CAMARA Aboubacar Titi, membre de la coordination de Ratoma le 06 décembre 2018.

L’AG s’est terminée par les bénédictions d’usage.

                                                                         La Coordination du PADES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.