A l’Assemblé Hebdomadaire du samedi 25 janvier 2020, la Coordinatrice Politique du Parti des Démocrates pour l’ESpoir (PADES) a dit ses quatre vérités au chef du gouvernement guinéen. Dédé Dioubaté rappelle à Kassory Fofana que le bien-fondé de la paix résulte du respect des lois établies dans le pays.
Devant les nombreux militants du PADES, Dédé Dioubaté déclare qu’il est surprenant de voir les promoteurs d’un troisième mandat, parler de paix et de concorde.
Elle qualifie ‘’de message de paix sur papier’’ le discours du chef du gouvernement diffusé à la Radiotélévision guinéenne (RTG), dans lequel, celui-ci appelle ses compatriotes à privilégier la paix.
La Coordinatrice Politique du PADES, demande à Kassory Fofana de faire respecter les lois de la République au lieu de parler de paix’’, assurant que ‘’si toutes lois étaient respectées, on n’aurait même pas parlé du FNDC’’.
Selon elle, ‘’l est bon de dire qu’on est tous des guinéens et il faut qu’on prône la paix, mais il est encore mieux de respecter la loi et la constitution’’.
L’équation est simple estime Madame Dioubaté : ‘’il suffit que le Président de la République fasse une déclaration en disant qu’il n’est pas intéressé par un troisième mandat, qu’il ne va pas changer la constitution, tout va se régler à la minute’’.
‘’Venir devant les caméras pour dire ceci ou cela, amener les gens à se calmer pour ensuite faire ce que vous voulez, le guinéens n’accepteront pas cela’’, rassure-t-elle.
La cellule de communication

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.