Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, puis de la Coopération pendant la deuxième république ; économiste au FMI à Washington et professeur d’économie à l’institut du FMI (1983-1986), Docteur Ousmane Kaba est titulaire d’un doctorat des sciences économiques à l’Université de Paris II et d’un DEA (Panthéon-Sorbonne), avec à la clef le prix de la recherche de l’Académie de Paris (1983) ; d’une maîtrise de sciences économiques à l’université d’Abidjan, en 1981 ; diplômé en gestion de projets à l’université de Harvard (Etats-Unis, 1992) ; Fondateur de la première université privée de Guinée, Université Kofi Annan de Guinée UKAG ; politicien engagé et consultant à ses heures perdues. A l’instar de tous les pays, notre chère nation a besoin des personnalités qui évoluent dans plusieurs secteurs tels : la santé, l’éducation, l’agriculture, l’élevage et surtout dans les relations sociales, Dr Ousmane Kaba est à cet effet, exclusivement cet homme qui répond à ce critèreOutre ses investissements dans de nombreux domaines, Dr Ousmane Kaba en fait un incommensurablement dans l’humanitaire. Il assiste les oubliés de la République dans leurs prises en charges sociales de tous les aspects notamment l’alimentation, l’habillement, la construction, la réalisation de projets, les dons de kits sanitaires (période COVID-19), etc.Ministre de l’économie, homme politique, fondateur d’écoles et université, Docteur Ousmane Kaba est candidat à la présidentielle du 18 octobre prochain en République de Guinée. L’homme à multiple étiquettes, a pu investir plus de deux milliards de francs guinéens (2.000.000.000 GNF) dans les projets communautaires provenant des entrepreneurs en majorité jeunes, des ONG et Associations. Sur ces différents investissements, nous pouvons citer entre-autres : La construction d’un poste de santé dans le village de Massagnana, district Yardo, sous-préfecture de Gbanbadou, préfecture de Kissidougou à une hauteur de plus de soixante millions de francs guinéen (60.000.000 GNF) ; La construction d’une école, d’un forage et d’un pont dans la préfecture de Kissidougou ; La construction d’un pont à Boula en région forestière et un autre à Dialakoro à Mandiana ; après le déguerpissement à Kaporo, Conakry, il a pris en charge la scolarité d’une vingtaine d’élèves venant des écoles Palouka et Référence ; Depuis le début de la Covid-19, il a offert plus de cinq mille kits (seaux, savons, bavettes, …) ; Une assistance technique, financière et morale à une trentaine d’ONG et Associations ; etc.Retenons juste qu’il n’existe pas en République de Guinée, une personne généreuse qui est à l’écoute des jeunes, femmes et toutes personnes se trouvant dans le besoin plus que Docteur Ousmane KABA.Celui qui assiste physiquement, moralement, techniquement et financièrement une population désirante avec ses propres moyens, que l’empêcherait-il de multiplier ses bienfaisances quand il sera à la magistrature suprême ? logiquement, rien du tout. Témoignage d’une mère victime du déguerpissement de Kaporo rails : « je tirais déjà le diable par la queue quand l’Etat a effectué le déguerpissement de nos maisons, des écoles où étudient nos enfants et il nous a même pas dédommagé. J’étais là, veuve et pauvre, aucune aide, … Un jour, j’ai reçu une enveloppe d’argent et une lettre autorisant à mon seul fils d’aller continuer son année scolaire dans une autre école en son compte personnel et le donateur était Dr Ousmane Kaba… j’étais plus qu’émue. Me voilà aujourd’hui apprendre qu’il est candidat à l’élection présidentielle de cette année. A cet effet, je ne me pose même pas la question de savoir ‘’pour qui voter ?‘’»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.