Le président du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) se dit surpris par l’attitude d’Alpha Condé qui, après 40 années de lutte pour l’établissement d’une réelle démocratie en Guinée, s’obstine à prolonger son séjour à Sékhoutouréya après deux mandats constitutionnels

‘’Nous avions cru avoir un homme qui avait un long passé de combattant pour la démocratie, et nous nous sommes tous battu pour qu’il soit là en se disant qu’on s’est extirpé de la dictature’’, déclare Dr Ousmane Kaba ajoutant que ‘’c’était mal connaitre la nature humaine’’.   

Aujourd’hui, poursuit-il, ‘’par un jeu extraordinaire, il [Alpha Condé] est devenu le centre du troisième mandat illégal non prévu par la loi’’.

Il pense que le régime d’Alpha Condé devrait reculer après les multiples marches des contestations du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) qui ont mobilisé plusieurs fois des milliers de guinéens dans la rue.    

Dans l’émission le grand débat d’Africa Radio, l’ancien conseillé stratégique à la présidence assure qu’en Guinée, ‘’nous avons l’impression qu’on a à faire à un gouvernement qui a décidé de se boucher les oreilles et les yeux et qui ne voit pas la contestation, qui a décidé de foncer tête baissé dans le mur’’.  

La cellule de communication  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.