Opposé à toute idée de troisième mandat, le Parti des Démocrates pour l’ESpoir (PADES) demande à tous les guinéens qui ont soif de démocratie, de refuser la pérennisation d’un régime sans résultats probants. Mohamed Kaba son Coordinateur Administratif aperçoit derrière le scrutin législatif un piège qui est le référendum.
Mohamed Kaba indique à ‘‘ceux qui avaient encore un grain de doute sur la volonté d’Alpha Condé de se maintenir au pouvoir, de se rendre à l’évidence’’, ce qui l’amène à penser que ‘‘ la situation de la Guinée reste grave et va de mal en pire’’.
‘’Les élections législatives ne sont pas la priorité du pouvoir d’Alpha Condé’’, déclare le Coordinateur chargé des Affaires Administratives du Parti des Fémocrates pour l’ESpoir (PADES) avec certitude.
Et de rappeler que ‘’le mandat des députés arrivé à échéance depuis 2018 aurait pu être renouvelé’’, expliquant que ‘’nous avions le financement nécessaire mais le schéma est en train de se préciser peu à peu’’.
‘’En refusant de siéger dans une Assemblée prorogée par décret, le PADES l’avait prévenu sans être compris par les autres Partis d’opposition’’, se targue de dire Mohamed Kaba.
Ce membre de la Coordination du PADES dévoile que la stratégie du pouvoir est ‘’d’amener les électeurs aux urnes afin de voter pour le référendum’’, décrivant les législatives de rideau, derrière lequel est caché la volonté de faire un troisième mandat.
Devant les nombreux militants du PADES, M. Kaba rassure que ‘’cela ne marchera pas parce que le peuple de Guinée est mature et sait faire la différence entre le vrai et l’ivraie’’.
La cellule de Communication

Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
udemy paid course free download

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *