Même s’il la voit peu tardive, le leader du Parti des Démocrates pour l’ESpoir (PADES) apprécie la décision de l’Organisation Internationale de la Francophonie de se retirer du processus électorale guinéen. Ousmane Kaba estime que cet autre départ réconforte la position du FNDC.
Comme plusieurs autres Partis politiques de l’opposition, le Parti de l’ancien ministre de l’économie a décidé de ne pas prendre part aux législatives couplées au référendum du 1er mars.
Selon Dr Ousmane Kaba, ‘’tout le monde est d’accord que ce fichier n’est pas propre’’, précisant que ‘’ce n’est pas la seule raison pour laquelle, le PADES s’est retiré du processus’’.
‘’Le fait que l’OIF se soit retirée donne raison au FNDC à posteriori, donc c’est une bonne chose’’, s’est-il félicité, disant regretter ‘’que les gens ne disent pas la vérité à temps, on le dit que quand on est auprès du fossé, du précipice’’.
Et d’ajouter : ‘’Il aurait fallu que tout le monde dise la vérité à temps, que ce soit les imams, l’OIF ou l’UE il y a une vérité toute crue, une violation des règles démocratiques’’.
‘’Un homme ne peut pas être élu pour deux mandats, à la fin du second tu remets les règles à défaut’’, explique conseillé stratégique de la présidence dans les GG de radio espace.

la cellule de communication

Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
free online course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *