Comme les autres formations politiques réunis autour du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), le Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) rejette de façon catégorique le fichier électoral et par conséquent ne participera pas à des élections, qu’il estime mal préparées.

Devant les nombreux militants réunis samedi au siège du parti à Nongo, le coordinateur chargé des affaires administratives du PADES a réitéré la position de sa formation politique qui est de ne pas participer au législatives du 16 février.  

‘’Notre position c’est de faire en sorte qu’il y ait des élections législatives inclusives et transparentes en Guinée, des élections qui sont le reflet de la volonté du peuple de Guinée’’, a déclaré Mohamed Kaba, assurant que ‘’personne ne peut parler au nom du peuple’’.

Mohamed Kaba dit à qui veut l’entendre que ‘’tous les actes qui ont été posés jusque-là par l’instance chargée des élections en Guinée prouvent que nous ne sommes pas sur la voie d’organiser de bonnes élections’’, ajoutant qu’il ‘’faut faire attentions, lorsque les élections ne sont pas bonnes, elles sont sources de multiples problèmes’’. 

‘’Il y a longtemps que nous dénonçons ce fichier et aujourd’hui le peuple a vu réellement les craintes que nous évoquions, la réalité de la machination qui est en train de se faire’’, se targue-t-il de dire.

Avant de se demander ‘’comment peut-on passer de façon abracadabrante  de 6 à plus de 8 millions trois cent trente milles électeurs et que la CENI ne soit pas capable de nous expliquer cela’’.

Le fichier électoral qu’il qualifie de ‘’complétement biaisé, ne peut pas être bon pour ces élections’’ selon lui. Avant d’ajouter qu’il est ‘’fait simplement et purement pour accorder un troisième mandat à Alpha Condé, ce fichier nous n’en voulons pas, nous voulons d’un fichier propre qui représente le corps électoral de la Guinée, nous le rejetons’’. 

‘’Nous allons nous lever pour dire non à cette mascarade qui est en train de se faire en république de Guinée, qu’on arrête de jouer avec le peuple de Guinée’’, affirmé M. Kaba.

La cellule de Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.