Très touché par la mort des trois (3) citoyens guinéens en marge des violences survenues à Labé, Mohamed Kaba le Coordinateur Administratif du Parti des Démocrates pour l’ESpoir (PADES) estime insoutenable que des vies humaines continuent de tomber sous le coup de balles, sans que justice ne soit faite.
Dans des violences survenues à Labé la capitale de la moyenne Guinée, trois (3) guinéens dont un ambulancier ont été arrachés à l’affection de leur familles, tous tués par balles selon les informations.
Devant ce qu’il qualifie de ‘’d’injustice et d’inhumanité’’, Mohamed Kaba a au nom du Parti des Démocrates pour l’ESpoir (PADES) condamné avec la dernière énergie, ces décès qui ne doivent rester impunis dit-il.
Dans le meme angle, M. Kaba ajoute que ‘’nous avons vu des principes sacro-saints de notre culture violés et rejetés, profanés, des imams qui ont été traité de façon misérable, des gens qui sont en exercice de leur métier battu à mort, je veux parler de l’ambulancier, c’est inadmissible et intolérable’’, a-t-il déclaré.
Devant les nombreux militants du PADES, Mohamed Kaba exige de la justice guinéenne d’enquêtes sérieuses, afin d’élucider tous ces meurtres qui continuent d’endeuiller des familles.
Avant de rappeler que ‘’la vie humaine est sacrée et qu’on ne peut pas la violer et l’ôter, comme on est en train de le faire actuellement’’, précisant que cela ‘’doit retenir et attirer l’attention de toute la population guinéenne et tous les humains de façon générale’’.
‘’C’est une situation pour laquelle je suis triste et je m’incline pieusement devant la mémoire de tous ceux qui ont perdu leur vie’’, formule le Coorrdinateur chargé des Affaires Administratives du PADES.
La cellule de communication

Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
free download udemy paid course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *