Opposé à la présidence à vie, le Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) promet d’user de tous les moyens légaux pour freiner le Parti au pouvoir, dans son élan de doter la Guinée d’une nouvelle constitution qui ouvrira la voie à Alpha Condé à rester au pouvoir après 2020.
Lors de la rencontre hebdomadaire du parti samedi 25 janvier 2020, le coordinateur chargé des affaires administratives du PADES a dévoilé ce qu’il croit être la nouvelle méthode du régime d’Alpha Condé pour aboutir à ses faims.
‘’On est en train de nous entrainer vers une pente glissante qui est l’ethno-stratégie, il faut qu’on fasse attention. Aujourd’hui le pouvoir est en train de nous amener vers ce terrain’’, indique Mohamed Kaba, qui rassure que ‘’le FNDC n’est pas dans le communautarisme et ne sera pas détourner de son but qui est de défendre la constitution’’.
Il appelle ainsi le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) à rester dans sa dynamique habituelle, de refuser de se laisser distraire par l’ethno-stratégie, qui selon lui ‘’est le schéma favori du pouvoir en place’’.
Le membre de la coordination du PADES ajoute ‘’qu’on est en train de vouloir détourner ou diaboliser cette noble lutte du FNDC vers un terrain que nous refusons d’emprunter’’.
‘’Nous savons que les guinéens sont tous des frères, tous de la même famille et nous n’allons pas accepter d’être diviser, mais lorsque le peuple est opprimé, il peut se lever pour réclamer ses droits, qui n’ont rien à voir avec l’ethnie’’, a-t-il mentionné.
M. Kaba conclu en disant que ‘’les guinéens savent que la constitution consacre deux mandats, après lesquels il faut une alternance, qui va se faire vaille que vaille’’, rassure-t-il.
La cellule de communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.