A cause du débat sur le changement de la constitution qui fait débat, la Guinée se retrouve sous les projecteurs de la communauté internationale. Le Parti des Démocratique pour l’ESpoir (PADES) demande aux guinéens d’intensifier la lutte afin d’empêcher le troisième mandat voulu par Alpha Condé et ses proches.
Le Coordinateur chargé des Affaires Administratives, Mohamed Kaba estime que le pouvoir en place ‘’a fermé la porte à toutes les sollicitations d’amener le chef de l’Etat à un dialogue constructif pour la paix et l’avenir de notre pays’’.
C’est pourquoi explique-t-il, ‘’nous devons continuer la lutte, poursuivre nos manifestations jusqu’à ce que le pouvoir comprenne qu’il ne peut pas agir comme il est en train de le faire actuellement’’.
Il assure que ‘’nous sommes en train de gagner la bataille de l’opinion nationale et internationale’’, faisant référence à la récente résolution du parlement de l’Union européenne sur le cas guinéen, tout en précisant que ‘’ce n’est pas suffisant mais que c’est déjà un pas’’.
Selon M. Kaba, ‘’la recommandation phare est de suspendre le financement et la fourniture de matériel aux services de sécurité qui, aujourd’hui sont entrain de réprimander dans le sang des jeunes manifestants’’.
‘’Ce n’est pas suffisant et il faut qu’il y ait des sanctions, contre toutes ces personnes qui aujourd’hui sont en train de tuer, de fouler au pied la Démocratie guinéenne, et c’est ce que nous faisons comme appel aujourd’hui’’, suggère Mohamed Kaba.
La cellule de communication

Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
free online course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *